Un vrai RENDEZ VOUS EN TERRE CONNUE !

Voyage au Burkina Faso grâce à Moncoutant sans Frontières
 
Les 2 semaines ont été sous la houlette de Roland et Thérèse BOTON, iniateur de l'association MONCOUTANT SANS FRONTIERES
Chaque groupe (un par semaine) s'est rendu dans des établissements scolaires et des agences de la Caisse de crédit.
 
Témoignage de Françoise Bordeau notre directrice de l'Ecole Notre Dame de Moncoutant :
 
"Pour ma part, au bout des 6 années de direction à Notre Dame (Moncoutant), la correspondance scolaire et la rencontre des burkinabés à Moncoutant m'ont projeté à aller à leur rencontre chez eux.
Au programme, les rencontrer chez eux ! comprendre leur vie, leur motivation !
Notre venue était tellement attendue; le courrier également !
J'ai pu distribuer personnellement le courrier adressé par les CM2 de l'école à ceux de l'école D de Boromo en présence de Maxime BONZI, responsable au niveau académique de Boromo. J'ai appelé les élèves destinataires un par un ! Quelle émotion ! Ils ont été applaudis par leurs camarades !
La remise de courrier collectif de la part de ma classe  CP CE1 à émerveiller les yeux ! Les enseignants également ont été ravis de l'échange. Les enfants avaient travaillé sur le projet de l'hygiène bucco-dentaire suite à des caries chez certains élèves. Ils ont collecté des brosses à dents neuves qui seront offertes aux plus nécessiteux. Le cabinet dentaire a aussi remis des mini doses de dentifrice. Nous avions apporté aussi des confitures et 250 pâtes de fruits confectionnées en classe. Bien sûr ils devront se brosser les dents ! Nous avons également visité et rencontré élèves et enseignants d'écoles ou de collèges dans différents villages et remis les courriers. Partout, ils nous ont confirmé à quel point la correspondance scolaire est importante. Elle apporte plaisir et motivation aux élèves.
C'est fort de rencontrer des correspondants qui poursuivent à l'âge adulte la correspondance via les réseaux sociaux !
Pascal Paineau, professeur d'histoire au collège a remis le courrier pour les collèges également. Grâce à sa demande, nous avons pu rencontrer et échanger avec l'inspecteur de l'Enseignement à Boromo et assister à un cours d'histoire en classe de 4e. Partout nous avons remis des ballons (de football, de basketball ou de handball ) ainsi que des maillots et des paires de chaussettes. Des dictionnaires ont été aussi apportés ainsi que quelques calculatrices solaires. Ce sont de modestes participations en plus d'une remise d'argent récoltée par les établissements français et remise aux différents établissements avec la demande que ces sommes servent aux élèves ayant des besoins. Maxime BONZI récupèrera les listes des utilisations des sommes.
 
 
Nous avons visité également les agences de la caisse de micro crédit et d'épargne (CEC/Boucle du mouhoun) créée avec l'association et tenue par des burkinabés.Nous avons été reçus dans les villages ! Partout nous étions attendus et remerciés chaleureusement ! Ils nous avaient réservé de belles surprises : accueil par les griots, piler du mil et même une fête des masques !
Bessanko, paysan burkinabé était venu en France, dans la classe de CM2 et CP CE1. Il nous a reçu et fait visité l'installation dont il est fier : un bio-digesteur. L'école Notre Dame travaillant sur les énergies serait heureuse de voir quelques photos et de comprendre le fonctionnement. Une vraie alternative écologique au profit de l'amélioration de vie des habitants : lumière et gaz sans aucun frais maintenant, uniquement pour l'achat des matériaux et la mise en place. Bessanko, très réservé en France, était loquace et heureux de nous donner les explications et d'en faire la démonstration !
Il était très ému lors de ses remerciements autour d'un vrai repas qu'il a fait préparer pour 16h !!!!
 
On n'en revient pas "pareil" d'un tel voyage ! Quand on revient , on se rend compte à quel point nous avons de la chance d'avoir un travail, une maison, des conditions de vie qui nous semblent luxueuses ! eau chaude et froide et potable ! dans chaque maison. L'électricité en appuyant sur le bouton ! Un hôpital propre et des médicaments dans les pharmacies ! Sommes nous conscients de notre chance de vivre en France ?
 
 
Les élèves de l'école pourront commencer à chercher certains éléments en lien ou pas avec le Burkina Faso lors des portes ouvertes de samedi matin de 9h30 à 12h30. Ils pourront s'émerveiller devant le circuit de train miniature installé par le loco club de Moncoutant dans la nouvelle salle de motricité refaite cette année ! Un stand Moncoutant sans Frontière sera présent dans nos locaux pour cette matinée !
 
D’ailleurs n'hésitez pas à avancer !!!! Nous pourrons rediscuter du voyage et des projets !